Rendez-vous de Juillet

Les rendez-vous de juiLLET

Chaque mois, découvrez nos rendez-vous jardin, potager, plantation et intérieur. S’occuper de son sol, connaître les légumes de saison, semer des graines… 
À travers nos conseils et astuces, devenez vous aussi un expert.

Effectivement, votre attention est portée sur votre jardin, votre potager. Mais vos plantes d’intérieur ont besoin d’une vigilance importante en été. Vos pièces de la maison, vont subir des courants d’air et des changements de températures plusieurs fois par jour. Ces aléas climatiques vont faire souffrir vos plantes.
Voici quelques astuces :

  • Vérifier deux fois par semaines l’arrosage de vos pots, car ils peuvent se dessécher rapidement.
  • Placer une coupelle d’eau ou une demi bouteille d’eau au pied de vos pots pour réguler l’évaporation de vos plantes.
  • Vous pouvez utiliser aussi les bouchons poreux à mettre aux bouteilles d’eaux qui réguleront naturellement l’hygrométrie de vos pots.
  • Appliquer un engrais pour plantes d’intérieur tous les 15 jours à 3 semaines. Cela renforcera vos plantes.
  • Éviter de placer vos plantes trop près de vos fenêtres ou dans un courant d’air, cela assèche la terre et les feuilles.
Si vous partez en vacances regrouper vos plantes dans une seule pièce éclairée (éviter l’obscurité pendant plusieurs semaines). Si vous disposez d’une salle de bain lumineuse, placez vos plantes dans la baignoire sur une veille serviette avec un fond d’eau, elles pourront tenir ainsi 2 semaines sans arrosage.
Toutefois la meilleure méthode est de demander à votre voisin ou à un membre de votre famille de faire une petite visite à vos plantes pour l’arrosage et pourra par la même occasion surveiller votre habitation.

Pour plus conseils demandez à nos conseillers vendeurs les différentes astuces pour conserver de belles plantes ou cliquez ici pour consulter notre fiche conseil sur les plantes d’intérieur.

Les belles journées, vos animaux de compagnie gambadent dans le jardin ou en forêt, mais sont- ils bien protégés contre les parasites ?
Les tiques et les puces sont à traquer de manière scrupuleuse. Inspectez régulièrement le pelage de votre animal, si celui-ci se gratte ou se lèche de manière excessive voici un bon indice de la présence d’intrus.
Surveillez également l’environnement de votre animal et n’hésitez pas à faire un traitement préventif (même dans votre sac d’aspirateur les puces peuvent vivre et procréer).
Notre guide chien & chat vous liste les différents produits antiparasitaires qui vous permettront de traiter au mieux votre animal et nos conseillers vendeurs vous guideront dans vos achats.

Vous avez récolté vos légumes (pomme de terre, haricots, courgettes…) et votre sol reste vierge de végétation. Un des principes de base dans un jardin naturel consiste à laisser le moins longtemps possible sa terre à nu. Contrairement à ce que l’on pourrait penser une terre qui ne « travaille pas » va s’appauvrir par les phénomènes de lessivage et d’érosion, ou bien se trouver colonisée par des « mauvaises herbes ».
La technique de l’engrais vert permet d’occuper le terrain entre deux cultures, notamment l’été jusqu’au culture du printemps. Pour respecter le principe de rotation des cultures, il faut que la famille à laquelle appartient votre engrais soit différente de celle de la culture qui la précède et la suit. Voici quelques exemples d’engrais verts :
La moutarde (famille des Crucifères), cette plante a une croissance très rapide, et un fort pouvoir couvrant. Gourmande en azote, elle capte le nitrate évitant ainsi un risque de lessivage.
– Le Sarrasin, avec son système racinaire développé, fournit beaucoup de matières organiques. Sa croissance rapide permet de limiter les plantes indésirables. Mellifère car très riche en pollen, il favorise la présence de nombreux insectes utiles au jardin comme les bombyles qui dévorent les pucerons par milliers.
– La Phacélie : c’est un engrais vert qui s’intègre dans la plupart des rotations de cultures et présente de nombreux avantages: son système racinaire développé est un excellent améliorateur de la structure du sol dense et fin, il se décompose rapidement après enfouissement. Elle présente d’excellentes qualités mellifères et contribue à réduire les nématodes (ver microscopique vivant dans la terre).
– La Navette : espèce rustique, résistante à la sécheresse, la navette couvre bien le sol. Sa croissance rapide étouffe les mauvaises herbes et ses longues racines ameublissent le sol en profondeur. Fixateur d’azote par excellence, elle évite le lessivage des nitrates vers les nappes phréatiques.

C’est le meilleur moment pour tailler les haies (Lauriers, Troène, Elearia…). Car si vous attendez encore, le bois durcira et la haie sera moins facile à modeler. Vous pourrez toutefois faire cette opération en septembre octobre si vous ne disposez pas suffisamment de temps cet été. Profitez pour tailler les arbustes qui ont fleuri au printemps d’un tiers ou de moitié selon les espèces. Vous trouverez dans notre guide motoculture, les tailles-haies disponibles dans nos magasins. Electriques ou thermiques, nos conseillers vendeurs vous guideront vers l’appareil le mieux adapté à vos besoins.
On ne le répétera jamais assez, les légumes et les fruits sont bons pour la santé !
Et en posséder dans son jardin permet d’optimiser son budget alimentation d’autant plus si on décide de réaliser quelques conserves… Lancez-vous !
Les étals des primeurs et vos jardins regorgent de fruits et de légumes sublimes, c’est à vous de choisir et de composer vos confitures préférées, marmelades, compotes, gelées et autres préparations sucrées ou salées aux saveurs originales, insolites, diverses, comme autant d’invitations à la découverte, au partage ou à la convivialité.

Magnifiques formes, facile à soigner et longtemps beau, telles sont les caractéristiques qui font du Kalanchoe un champion parmi les plantes d’appartement fleuries. Idéal pour embellir l’intérieur mais également populaire au printemps et en été en tant que plante de balcon, de terrasse ou de plate-bande qui supporte l’ombre et le soleil et qui fleurit sans cesse. 


Les origines du Kalanchoe

Le Kalanchoe fait partie de la famille des Crassulaceae, comme de nombreuses autres plantes grasses telles que le Crassula et l’Echeveria. La variante fleurie la plus courante est le Kalanchoe blossfeldiana, qui peut porter des fleurs tant simples que doubles. Il existe également des kalanchoes qui se distinguent par la beauté de leurs feuilles ou de leurs fleurs en forme de clochettes. Les plantes sont originaires de Madagascar, du sud et de l’est de l’Afrique, d’Asie du Sud-Est et de Chine. C’est dans ce dernier pays que son nom  « Kalan Chau » a vu le jour. Il fut plus tard latinisé en Kalanchoe.